Chalet éphémère Suzependue au Nüba

Chaque hiver Suze installe son chalet éphémère dans l’un des bars de la capitale, pour cette édition 2017, c’est le Nüba qui accueille la « Station Suzependue » Fall smell download.

Dans un décor de station de ski, inspirée des paysages montagnards où pousse notamment la gentiane, ingrédient essentiel de la Suze, la Station Suzependue prend de l’altitude en installant un bar éphémère sur la terrasse du Nüba du 16 février au 26 mars windows 10 익스플로러 11 다운로드. Véritable chalet en bois, installations de bords de pistes, simulateurs de slaloms, photocall avec un ours des montagnes ! Egalement au programme des cocktails créés spécialement pour l’occasion comme le cocktail chaud SUZE DES MONTAGNES à base de Suze, de thé à la bergamote, de citron et de cannelle, le SUZE SPRITZ : Suze, sirop de pêches, vin effervescent et quartier de citron vert et le SUZE TONIC, Suze, Tonic et tranche de citron regular videos.

Il ne manque plus que la tartiflette pour se croire dans les Alpes (enfin quasiment).

 

Pour la petite histoire (de Suze) :

En 1885, Fernand Moureaux, propriétaire d’une distillerie, entreprend de créer un apéritif d’un genre nouveau, en prenant le contre-pied de ce qui se fait alors communément : son apéritif sera non à base de vin mais à base d’une plante, la gentiane Download Chungbuk Communication Messenger!

L’idée est ingénieuse et, l’apéritif à la gentiane de Fernand Moureaux fait rapidement des adeptes. En 1889, les américains découvrent le hamburger et la France tombe sous le charme de l’apéritif frais et amer préparé à base de gentiane qui reçoit les honneurs d’une médaille d’or lors de l’Exposition Universelle squirrel 다운로드.

Depuis plus de 120 ans, Suze (également surnommée « reine d’Or des neiges » – libéréeeee, délivrééée) tire son goût inimitable de la gentiane, une plante notamment originaire des plateaux montagneux d’Auvergne Ubuntu Tomcat.

Chalet Suzependue (adresse et informations complémentaires)

  • NÜBA – Rooftop des Docks – Cité de la Mode et du Design
  • 34 Quai d’Austerlitz – 75013 PARIS
  • Du 16 février au 26 mars
  • cocktails entre 6 et 10€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *